Nederlandse versie
logo

Cycle de séminaires ouverts 2013-2014 --- --- --- « Complexité des fonctionnements psychiques : cadres et dispositifs »

Du 1 Octobre 2013 au 18 Juin 2014


Pour continuer la réflexion entamée l’année dernière par plusieurs membres de la Société Belge de Psychanalyse (SBP) sensibles aux difficultés des soignants dans leurs rencontres avec les souffrances psychiques et physiques des patients, nous avons choisi cette année d’aborder la complexité des différents fonctionnements psychiques que nous rencontrons dans notre clinique, en réfléchissant aux dispositifs et cadres les plus adaptés pour chacun. Ce cycle de séminaires est ouvert aux professionnels du soin et aux étudiants intéressés par ces questions. Les séminaires auront lieu un mercredi par mois, d’octobre à juin, de 20h30 à 22h30, à la "Maison de la SBP" 49, rue Emile Claus, 1050 Bruxelles.


Cliquez ici pour télécharger le dépliant avec le programme complet


Mercredi 23 octobre 2013

Marie-France Dispaux

Pourquoi Freud a-t-il changé de modèle du fonctionnement psychique?

Tout au long de sa vie, Freud s’est appuyé sur ses observations cliniques pour cerner le fonctionnement psychique de ses patients. Mais de sa première théorie sur le rêve et les deux principes du fonctionnement psychique jusqu’au tournant des années 20, une profonde mutation de sa pensée va émerger. Pourtant dans les dernières années de sa vie, une autre transformation apparaitra, ouvrant ainsi à ses successeurs des pistes de recherche…

Mercredi 13 novembre 2013

Annick Pairon et Sylvie Kockelmeyer

Le cadre et ses dispositifs Caricature

« ... ’’Alors je serai le roi et toi la reine et je dirais…Et moi je ferais ci et ça et toi tu…’’ C’est peut-être cela un cadre. Comme si tout cadre était cadre de théâtre, ou d’autre scène » (André Green).


Freud n’a pas théorisé le cadre, il est passé de la suggestion à l’hypnose et de l’hypnose au divan, en instaurant progressivement et empiriquement les différentes règles qui vont finir par caractériser le cadre tel qu’on le connait et le pratique de nos jours. C’est Bleger qui introduit la réflexion sur le cadre dans son article : « Psychanalyse du cadre psychanalytique ». Cet aspect sera développé par nos collègues Arlette Lecoq et Claire Devriendt lors du prochain séminaire en décembre.

Nous parlerons des invariants du cadre et comment il permet la rencontre de deux imaginaires. Comment nous, psychanalystes, devons-nous nous mettre dans cette position de relation d’objet. Ce qui amène le patient à s’interroger : où suis-je et avec qui ? Nous ferons aussi un détour par l’alliance thérapeutique avant d’aborder les différents aménagements du cadre dans la psychothérapie analytique et le psychodrame analytique.


Mercredi 11 décembre

Arlette Lecoq et Claire Devriendt-Goldman

Profondeurs et fonctions du cadre
A. Green définit l'écrin (la partie matérielle) et la matrice active (le couple analyste-analysant dans le processus analytique) du cadre; nous développerons davantage divers facettes de cette dernière. Au-travers des théorisations de divers auteurs, nous nous intéresserons au cadre dans ses caractéristiques diverses: le cadre silencieux de D. Winnicott, le cadre muet d'A. Alsteens, le duo de cadres conscient et indifférencié de J. Bleger, le cadre symbolisant ou désorganisant de J. Godfrind, le cadre symbole de symbolisation de R. Roussillon. Quelques illustrations cliniques nous semblent utiles pour partager ces points théoriques plus abstraits.

Mercredi 22 janvier 2014

Catherine Keyeux et Denis Hirsch

Deux registres du fonctionnement psychique: Narcissico-identitaire et névrotique
A l'aide de la clinique et de la théorie, nous montrerons ces deux registres, comment ils peuvent s'articuler au sein d'une même personne ainsi que les aspects positifs et négatifs de chacun.

Waterhouse 1903: Echo and Narcissus


Mercredi 12 février 2014

Katy Bogliatto et Pierre Paduart

Identification projective et identification à l'agresseur
Identification projective et identification à l’agresseur, deux mécanismes identificatoires précoces. Le séminaire abordera tant sur le plan théorique que du point de vue clinique leurs différentes fonctions psychiques (constructive, défensive, communicative).

Mercredi 12 mars 2014

Diana Messina et Marianne Van Bourgonie

Émergences et créations psychiques dans le cadre psychanalytique
Le séminaire portera sur les émergences, les éléments neufs, les co-créations qui prennent forme et sens dans la rencontre thérapeutique. Des vignettes cliniques d'enfants et d'adultes en permettront une illustration. Ces émergences et les impasses qui entravent leurs expressions sont cueillies par l'attention flottante et la rêverie propres à l'écoute analytique, elles s'inscrivent et s'actualisent dans le cadre analytique.

Mercredi 2 avril 2014

Edith Creplet et Lorenzo Jullian

L’Institution aux mille et un visages. Cadre et médiations thérapeutiques
Nous pourrions définir aujourd’hui la psychothérapie institutionnelle comme un travail consistant à étayer ou à relancer la représentation des expériences vécues qui ont été mal symbolisées et des expériences traumatiques précoces. La précocité de ces traumas les placerait au carrefour de multiples potentialités psychopathologiques, allant de la psychose au désordre somatique, sans oublier les potentialités addictive ou perverse.

En brossant l’historique de la psychothérapie institutionnelle, notre idée est d’en évoquer différentes facettes concrètes à partir des dispositifs mis en jeu. De développer comment psychiatrie et psychanalyse peuvent se conjuguer dans une complémentarité et une synergie féconde.

Ensuite nous insisterons sur la nécessité du cadre comme outil thérapeutique et agent régulateur de la souffrance psychique tant des patients que des soignants. Pour évoquer ensuite l’intérêt des ateliers à médiations thérapeutiques et des médiateurs en tant que contenant dans le maniement et la canalisation de l’agressivité, la culpabilité, la violence et plus globalement dans la construction identitaire.

Des auteurs comme Winnicott, Roussillon et Anne Brun nous accompagneront dans nos propos.

Mercredi 14 mai 2014

Blandine Faoro Kreit et Liliane Dirkx

Le complexe fraternel Lovis Corinth 1917: CAIN

Le complexe fraternel semble être un grand oublié de la littérature psychanalytique, centrée sur le complexe d’Œdipe. Les relations « verticales », celles qui régissent les différences entre les générations et les différences entre les sexes ont pris le devant de la scène. Mais qu’en est-il des relations « horizontales », entre frères et sœurs, celles qui régissent les relations avec les pairs ? Comment sont-elles inscrites dans l’inconscient, de quels enjeux fantasmatiques sont-elles l’objet, comment se complexifient-elles ? Comment interagissent-elles avec la constellation œdipienne du sujet ?

Quelques exemples cliniques illustreront l’expression du complexe fraternel dans la cure et les modalités techniques qu’il peut requérir pour pouvoir être analysé.

Mercredi 18 juin 2014

Eveline Ego et Marie Paule Durieux

Les thérapies d'enfants : spécificités du cadre et ses multiples facettes
Lorsque l’on prend en charge un enfant, se pose immédiatement la question de l’articulation de la psychothérapie individuelle et du travail avec la famille, l’école, l’institution éventuelle et le réseau impliqué. Le cadre mis en place sera à penser et créer de manière originale pour chaque situation. Nous nous proposons dans cet exposé de réfléchir à la complexité de ce travail qui implique d’emblée plusieurs niveaux intriqués et aux différents aménagements du cadre qu’il implique pour contenir et élaborer les mouvements transférentiels et contre-transférentiels qui vont se déployer.


Cycle complet : 80 € (Etudiant 60 €)

Par soirée : 10 € (Etudiant 8 €)

Accréditation demandée

Cliquez ici pour télécharger le dépliant avec le programme complet

Introduction à l'oeuvre de W. R. Bion

Cycle de séminaires du 23 avril 2014 au 11 juin 2014 proposé par M.P. Durieux, C. Franckx, M. Hebbrecht, D. Hirsch, D. Messina et N. Zucker, membres de la Société Belge de Psychanalyse

En savoir plus

Concernant la loi belge sur la psychothérapie

Symbole


"Nous estimons de la plus grande importance

que la psychanalyse soit nommément reprise dans la liste des psychothérapies

• et, à minima, que le commentaire précisant que cette loi ne concerne pas la psychanalyse, soit supprimé".


Pour lire le texte complet de cette déclaration de plusieurs sociétés psychanalytiques belges datant du 22 décembre 2013 CLIQUEZ ICI !

Recherchez un psychanalyste


Introduisez un nom ou un code postal, choisissez une langue et une spécialité dans le formulaire ci-dessous ou sélectionnez une ville, une province ou une ville listée ci-dessous.

Lancer la recherche

Contactez-nous

Une question? Une remarque? Transmettez-nous directement vos impressions via le formulaire prévu à cet effet. Nous vous recontacterons au plus vite.

En savoir plus

Accès membres

Accédez à l'ESPACE MEMBRES

Mot de passe oublié

Introduisez votre adresse email pour recevoir un nouveau mot de passe.

Recevoir un nouveau mot de passe

SBP - Tous droits réservés. Graphisme et développement Nicolas Rome - CMS Nectil